Löwenburg

Ruine du château fort médiéval Löwenburg, Siebengebirge, Königswinter
Ruine du château fort médiéval Löwenburg

C’est un long chemin jusqu’au sommet du Mont Löwenburg, mais il vaut bien la peine. D’ici, vous avez une vue magnifique sur la vallée du Rhin et les autres collines. Je vous souhaite que vous puissiez visiter la Löwenburg et voir le brouillard s’éclaircir, et la splendeur du dent-de-lion et d’autres fleurs en été. Vous pouvez visiter la ruine du château fort médiéval au sommet, également appelé Löwenburg (en français: château fort, fort comme les lions).

Le château fort a été construit autour de 1200 par les comtes de Sayn. Avec le château de Blankenberg au-dessus de la vallée du fleuve Sieg, il assure leur territoire. Au début, le château est petit. A cette époque-là, la mort soudain de l’empereur Henri VI avait laissé l’empire en chaos, même anarchie. Son petit fils Frédéric n’a que deux ans, sa veuve Constance rompe avec les Hohenstaufen et l’empire. Une guerre civile éclate en Allemagne entre Otton IV de la famille des Guelfes et Philippe de Souabe de la famille des Hohenstaufen. Comme Cologne est la capitale d’Otton, la Rhénanie est dévastée.

Une querelle farouche rage entre les Comtes de Sayn, partisans des Guelfes, et Dietrich de Landsberg, partisan des Hohenstaufen. Seulement le mariage entre le comte Heinrich III de Sayn et Mechthild de Landsberg quelques ans plus tard met fin à cette querelle. Quand il parait que Philippe gagne et la guerre se termine, Philippe est assassiné en 1208. Pendant les années suivantes, Otton règne comme roi et depuis 1209 comme empereur. Mais ensuite il cherche à s’imposer en Italie et le Pape rompe avec lui. Alors le Pape se met à soutenir Frédéric de Hohenstaufen qui vit en Sicile. De nouveau, une guerre civile éclate. Pour quelques années, ni Otton IV ni Frédéric gagnant. Finalement, en 1214, Otton IV aide son oncle Jean Sans Terre d’Angleterre dans la bataille de Bouvines contre le Roi de France, et souffre une défaite cruciale qui trace la voie à Frédéric. En 1215, il est couronné roi. Après, en 1220, empereur. Le comte Heinrich III de Sayn alors fit la paix avec lui. Il était un noble très estimé et un homme courageux, pourtant il est accusé d’hérésie en 1233 et presque brûlé sur le bûcher.

Heinrich III meurt en 1246/47. Comme il n’a pas d’enfants, ses territoires et ses biens passent à ses neveux, une autre ligne de la famille moins puissante. Le comte avait légué le château fort Löwenburg a sa femme Mechthild comme résidence de veuve, mais déjà peu après elle choisit une autre résidence et cède le châteaux fort Löwenburg aux neveux de son époux.

Le grand château fort dont nous voyons des ruines est construit en Moyen Age Tardif, probablement sous Jean Ier de Löwenberg (1271-1306) et son fis Henri (1306-1343). Pendant le Moyen Age Tardif, le château avec la montagne avait son histoire mouvementée jusqu’à, en 1484, il tombe aux comtes de Berg. La fin du château vient en 1633 pendant la guerre de Trente Ans.

Le guide des noms vous explique les noms allemands.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*