Le Dragon du Rhin | Mobile Rechercher Plan du site | allemand anglais espagnol

Protohistoire

céramique cordée culture campaniforme céramique rubanée biface Pièces d'or celtiques
Pièces d'or celtiques, biface, céramique rubanée, culture campaniforme, céramique cordée

Très tôt, dans le Paléolithique supérieur, il y avait des êtres humains dans notre région. A Oberkassel, on a trouvé les os d'un homme, d’une femme et d’un chien qui avaient vécu autour de 13.000 av. J.-C. Vous pouvez les voir au musée Rheinisches Landesmuseum à Bonn.

Civilisations anciennes

Dans le Mésolithique, après l'âge de glace, un climat plus favorable apporte de meilleures conditions de vie. Les gens s’établissent sur les rivages des fleuves et des mers, mais il n'y a pas assez à manger pour tout le monde, alors ils ont vivent en petits groupes familiaux.

Dans le néolithique (5.500-2.200 avant J.-C.), des différents peuplades passent par l'Europe, se rencontrent et peu à peu deviennent sédentaire. Contrairement aux cultures avancées orientales bien documentées, ils restent des "gens anonymes" que nous ne pouvons caractériser que par les bijoux, les outils et les armes qu'ils ont fabriqués, ou par leur manière d'enterrer leurs morts, par exemple: culture campaniforme, culture céramique rubanée et culture céramique cordée. La montagne Petersberg et ses environs étaient habités. Des outils et des restes d'axes et lances de bronze ont été trouvés. Nous ne savons presque rien de l'âge du Bronze dans notre région.

Age du fer (800-0 av. J.-C.)

Dans l'historiographie de l'ascension de Rome (à partir du 5e siècle) nous ne rencontrons plus de "gens anonymes" mais des peuples et des civilisations que nous pouvons assimiler à un cercle de culture, comme le celtique ou le nordique, la culture de Hallstatt (à partir de 800 av. J.-C.) ou plus tard la culture de La Tène influencée avant tout par les Celtes (à partir de 450 av. J.-C.) Ce n'est qu'au premier siècle av. J.-C., à l'époque des campagnes de Rome dans la Gaule et la Germanie, que les premiers "barbares" sont mentionnés par leurs noms dans les livres d'histoire.

L'habitation sur Mont Petersberg

Il y avait des habitations sur le plateau entre les montagnes Petersberg et Nonnenstromberg et sur le Petersberg dont la ruine d'un mur d'enceinte est restée intacte (La Tène, vers 100 av. J.-C.) Les Siebengebirge faisaient partie du pays limitrophe. Ainsi il se peut qu'il n'y ait pas de réponse à la question "Qui vivait dans et autour des Sept Montagnes dans ce temps-là, et qui a construit ce mur d'enceinte autour du plateau du Petersberg?". D'une côté, le mur est du type celtique, et tout près, dans le village de Stieldorf, des pièces d'or celtiques ont été trouvées. De l'autre côté, Jules César ne parle que des Sugambres dans cette région. On pourrait imaginer une sorte d'échange culturel entre les Germains et les Celtes, ou, peut-être plus probable, des attaques des tribus germains en territoire celtique.

Celtes et Germains

En ce temps, Rome incarne déjà le pouvoir mondial antique qui occupe tous les pays autour de la Méditerranée et des grandes parties de l'Europe de l'Ouest. Le général romain Jules César ("De Bello Gallico") commande d'autres campagnes contre les tribus Celtes en Gaule (58-51 AD) et les Germains. Les deux, Celtes et Germains, sont des obstacles sur le chemin de Rome. Par conséquent, César utilise les rivalités entre "barbares" pour ses propres fins: les Sugambres germains participent dans sa guerre d'extermination contre les Eburons celtiques (53 av. J.-C.), mais cela ne l'empêche pas d'envahir leur territoire.

Après la conquête des territoires celtiques, les Germains restent comme seuls ennemis dans l'ouest, et le Rhin devient la frontière entre l'Empire romain et la libre Germanie.

Références

La photo du Petersberg et des pièces d'or celtiques sont de la Wikipedia allemande, public domain section.