Le Dragon du Rhin | Mobile Rechercher Plan du site | allemand anglais espagnol

Rosenau

  • Ruine du château fort médiéval Rosenau, Siebengebirge
  • Ruine du château fort médiéval Rosenau, Siebengebirge
  • Ruine du château fort médiéval Rosenau, Siebengebirge
  • Ruine du château fort médiéval Rosenau, vue sur Mont Ölberg, Siebengebirge
  • Ruine du château fort médiéval Rosenau, Siebengebirge, tanaisie
Ruine du château fort médiéval Rosenau, Siebengebirge Ruine du château fort médiéval Rosenau, en été Ruine du château fort médiéval Rosenau, Siebengebirge Ruine du château fort médiéval Rosenau, vue sur Mont Ölberg, Siebengebirge Ruine du château fort médiéval Rosenau, Siebengebirge, tanaisie

Au milieu des Siebengebirge il y a la ruine d'un petit château fort médiéval, mais peu est connu à son sujet. Evidemment, il a été construit à la va-vite dans quelques années. Depuis 1227 un certain Dietrich de Dorndorf, un bas aristocrate, s'appelle Dietrich de Rosenau. Juste après sa mort en 1243, sa famille vend le château Rosenau au monastère de Heisterbach tout près. Peu après, le château est détruit. Les motifs sont restés dans le noir jusqu'à aujourd'hui.

Ce que les historiens laissent dans le noir, les bardes l'illuminent de leur propre manière. Une légende nous parle d'une jeune femme de la Rosenau, qui avait été maudite dans le Moyen Age et qui brûlait sous le sol depuis. Quand c'est tout calme dans les bois autour de la Rosenau, ainsi la légende continue, vous pouvez entendre ses soupirs.