Siefen

Le mot allemand « Siefen » décrit des vallées humides profondément entaillées, dont il y a beaucoup dans les Siebengebirge, par example la vallée Nachtigallental ou la vallée Tretschbachtal. « Siefen » se dérive du mot médiéval « sîpe », ce qui veut dire « plaine humide » ou « petits ruisseaux » (cité de la Wikipédia allemande).

Il est bien possible que les Siefen ont donné le nom aux Siebengebirge. Peut-être auparavant on parlait du « Siefengebirge », c’est-à-dire des montagnes (Gebirge) avec de nombreux « Siefen ». Ensuite, le nom a un peu changé au fils des année et alors on parlait du « Siebengebirge ». Cela s’explique bien aussi parce qu’il y a sept montages qui dépassent les autres. En allemand cela nous donne « sieben Berge » ou bien « Siebengebirge ».

De toute façon, ces vallées sont un petit coin du paradis.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*