La jeune femme de Löwenburg

Contes des Siebengebirge, la jeune femme de Löwenburg
Ruine médiévale Löwenburg

Un conte traditionnel de l’époque des croisades, sur la jeune fille de Löwenburg et son fiancé en Terre Sainte.

Cette légende a lieu à l’époque des croisades. A ce temps, de nombreux chevaliers quittaient leurs familles et amis pour reconquérir Jérusalem des Turcs. Pourtant, beaucoup d’eux n’en revenaient pas.

La fille du comte de Löwenburg était amoureuse d’un jeune chevalier qui était parti en croisade. Un jour, un troubadour voyageant est arrivé au château fort Löwenburg et lui a appris des nouvelles tristes: son jeune fiancé était mort à Jérusalem.

Cette nouvelle a brisé le cœur de la jeune fille, elle n’éprouvait plus ni joie ni chagrin, et passait les dernières années de sa vie en grand deuil pour l’homme aimé jusqu’à sa mort.

Cependant, son amour n’était pas mort. Aujourd’hui, nous ne voyons du château fort Löwenburg que des ruines. Mais certains jours, quand tout est calme, le vent semble chuchoter par la foret. C’est elle, la jeune fille de Löwenburg qui pleure pour son amour perdu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*