Royaume Franc

Siebengebirge histoire, Royaume franc
Pierre tombale trouvée à Niederdollendorf, Petersberg

L’Empire romain de l’ouest à Rome déclinait constamment. Vers l’année 455, les Francs avait conquis Cologne et ainsi avait mis fin à la domination romaine en Rhénanie. À partir de là, la langue latine disparaissat ainsi que la culture romaine.

Les Mérovingiens (450-750)

Les Francs étaient un peuple germanique que nous trouvons sur les deux cotés du Rhin. Les Francs Rhénans vivaient sur la rive droite, à peu près de la région de Cologne le cours du Rhin moyen jus’qu’au fleuve Lahn. Ils étaient des ennemis de l’Empire romains. Par contre, une autre partie des Francs vivaient déjà longtemps sur territoire romaine. C’étaient les Francs saliens dans la région de Tournai, donc en France et en Belgique. Beaucoup de leurs hommes servaient dans l’armée romaine. De toute évidence, Childéric Ier, le père de Chlovis, occupait un haut poste politique et surtout militaire.

Vers le milieu du 4e siècle, les Francs ont mis la main a l’histoire de l’Europe. En 450, les Francs Rhénans ont conquis Cologne et mis fin à la domination romaine en Rhénanie.

Un peu plus tard nous rencontrons le roi Clovis (481-511) de la dynastie salienne de Tournai. C’est lui qui a fondu le Royaume Franc qui couvrait des grandes parties de l’actuelle France et del’actuelle l’Allemagn. On outre, il s’est converti au christianisme.

À l’époque dans les Siebengebirge

Dans ce temps, de nombreux villages ont été fondés, et leur noms nous donnent une idée de leur âge. Des noms qui se terminent par « heim » ou « -dorf » indiquent les villages les plus vieux, « -hofen » et « -inghoven » les plus jeunes.

Un des villages les plus vieux est Niederdollendorf, où on a trouvé une pierre tombale du 7e siècle.

Des noms qui se terminent par « -rott » ou « roth » se trouvaient dans des villages sur les montagnes qui n’avaient pu être construits avant que des parties de forets étaient essartés (« roden » en allemand).

Les noms d’un village nous donne aussi une idée de géographie locale. Des noms qui se terminent par « -berg » (montagne) indiquent un village sur les montagnes. Il y a aussi « -bach » (ruisseau), alors un village construit près d’ruisseau. On trouve aussi le nom d’un ruisseau dans le nom d’un village, comme par exemple Oberpleis. Ce village qui aujourd’hui est rattachéà Königswinter existaient déjà très tôt. C’est le ruisseau Pleisbach qui lui a donné son nom,

Les Carolingiens (751-911)

Les Mérovingiens sont suivis par les Carolingiens, dont le plus connu est Charlemagne (768-814). Il a divisé son pays en des départements, les « Gaue ». A ce temps, le terrain du royaume appartenait au roi. Chaque « Gau » était géré par un comte qui était nommé, mais aussi révoqué par le roi.

Après la mort de Charlemagne, ses fils et grand-fils ont divisé l’empire entre eux à plusieurs reprises. Vers la fin du 9e siècle il y avait un royaume Franc de l’ouest, la future France, et un royaume de l’est, la future Allemagne. Pourtant, les successeurs de Charlemagne n’ont pas réussi à maintenir son pouvoir. C’est ainsi qu’ils perdaient des propriétés royales aux ducs et comtes loceaux. Ces derniers par contre gagnaient de l’autorité envers le roi.

Notre région faisait part du département « Auelgau ». Dans un document de 893 nous trouvons un village nommé « vintre ». Ce nom vient du mot Latin pour viticulture et indique que déjà en ce temps on produisait du vin dans les Siebengebirge. A la fin de l’époque Carolingien, les villages Oberdollendorf et Römlinghoven ont été fondées.

Références
La photo suivant est de la Wikipedia Allemande.
Das Bild der Grabstele von Niederdollendorf von Hans Weingartz, Leonce49 (Urheber) stammt aus der freien Enzyklopädie Wikipedia CC-BY-SA-3.0-DE und steht unter de Creative Commons Lizenz 3.0.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*