Stenzelberg

Stenzelberg, carrière abandonnée
Stenzelberg, carrière abandonnée

ll ne nous reste pas grand-chose du mont Stenzelberg dans les Siebengebirge, en raison de siècles d’exploitation des carrières. On y a extrait de la latite de quartz, une roche volcanique.

Déjà au Moyen-Âge, les moines de l’abbaye cistercienne de Heisterbach y gagnaient des pierres pour construire leur énorme église. Dans les environs immédiats, on trouve également des pierres de Stenzelberg dans la cathédrale de Bonn, les églises de Ober- et Niederdollendorf, la chapelle Nikolaus à Heisterbacherrott et l’église d’Oberpleis.

Pendant des siècles, la carrière continuait, même après 1908, lorsque les carrières du Petersberg ont été fermées. En 1922, le Siebengebirge est devenu une zone protégée, et en 1931, la carrière du Stenzelberg a finalement été fermée.

Stenzelberg, carrière abandonnée
Stenzelberg, carrière abandonnée

Aujourd’hui, nous pouvons visiter la carrière ouverte au Stenzelberg. Il s’agit d’un paysage pittoresque, où les corps de roche en forme de cylindre vertical sont particulièrement frappants. Ce sont les « Umläufer ». Ces pierres n’étaient d’aucune utilité pour les carriers, alors ils les ont laissées comme ça.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*