Weilberg

Mont Weilberg, carrière abandonnée, Siebengebirge
Mont Weilberg, carrière abandonnée

Au Mont Weilberg, nous voyons la structure géologique, ce qui nous donne une idée comme les Siebengebirge sont nés. Nous voilà devant la carrière abandonnée au Weilberg, tout près de l’abbaye de Heisterbach à l’autoroute L 268.

Tout d’abord, sur le poteau indicateur qui vous mène du parking « Im Mantel » à la carrière abandonnée vous lisez « Geologischer Aufschluss » (affleurement géologique).

Affleurement géologique

En géologie, un affleurement est un site où l’ensemble des roches apparaît à la surface. Ainsi nous y voyons la structure géologique, ce qui nous donne une idée comme les Siebengebirge sont nés. En outre, on a mis des tableaux sur les plateaux supérieur et inférieur qui expliquent (en allemand) en détail ce qui s’est passé il y a à peu près 30 millions d’années.

De toute évidence, c’était l’activité humaine qui a mis à nu l’ensemble des roches. Au cours du 19ᵉ et au début du 20ᵉ siècle, on y extrayait du basalte, une pierre qui résiste même à la plus grande pression et était de plus en plus demandée pour la construction de routes et de chemins de fer.

Heisterbacher Talbahn

À ce temps, il y avait une petite ligne de chemin de fer, la Heisterbacher Talbahn. Elle roulait entre les et les villages Oberdollendorf et Niederdollendorf dans la vallée et l’abbaye de Heisterbach et les carrières dans les collines. Pendant la semaine, elle faisait le transport des pierres et des marchandises. Par ailleurs, les amis des chemins de fer miniature, en allemand « Eisenbahn- und Modellbahnfreunde Siebengebirge – EMFS » ont fait un modèle de la carrière pour le musée Brückenhofmuseum à Königswinter-Oberdollendorf que vous pouvez visiter là. En outre, vous trouvez des photos sur son site web Brückenhof et une vidéo bien chouette sur YouTube.

Diplôme d’Europe

La carrière du Weilberg a été parmi les dernières à être fermée. Enfin, en 1922, la région entière des Siebengebirge est devenue une réserve naturelle.

Ici, au Weilberg, le 15 octobre de 1971, les Siebengebirge ont reçu le « diplôme d’Europe » pour des régions protégées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*