Einsiedlertal

Einsiedlertal, Siebengebirge, Bad Honnef
Einsiedlertal

la vallée Einsiedlertal s’étend entre En français, ce serait la « Vallée des Ermites », et si vous aimez les endroits romantiques et sauvages, vous allez vous réjouir de votre promenade.

La vallée Einsiedlertal, en français la « Vallée des Ermites » mène de la vallée Schmelztal en direction du mont Löwenburg. Nous sommes ici dans la partie sud des Siebengebirge, sur le territoire de Bad Honnef. D’abord, il faut aller en voiture le Bad Honnef le long de la rue de campagne Schmelztalstraße (L144) jusqu’au parking « Einsiedlertal », à peu près à mi-chemin entre la ville de Bad Honnef et son quartier Aegidienberg dans les collines. Ou on prend un autobus de la RSVG de Bad Honnef et descend à la station « Einsiedel ». De toute façon, on est déjà en pleine forêt.

En partant du parking, le sentier de randonnée monte ensuite vers mont Löwenburg. « Par la vallée Einsiedlertal romantique au château fort Löwenburg », c’est ce qu’on lit souvent dans les guides touristique. En fait, la vallée Einsiedlertal avec ses ruisseaux de montagne est magnifique. Au cours de votre promenade, vous pouvez vous réjouir du calme et voir les Siefen, les vallées humides profondément entaillées, dont il y a beaucoup dans les Siebengebirge.

Enfin, au bout de la vallée Einsiedlertal, on arrive devant une grande pré. En été, on y voit souvent des troupeaux de moutons. Un peu plus haut se trouve le restaurant forestier Löwenburger Hof. De là, un chemin mène aux ruines du château fort Löwenburg.

Mines dans le Siebengebirge

Cette partie sud du Siebengebirge a également connu une histoire mouvementée. Comme le suggère le nom de « Schmelztal » (vallée de fonte), il y avait des mines ici. Depuis 1753, on y extrayait et fondrait des minerais de plomb, de zinc et de cuivre y étaient extraits et fondus.Il y avait plus de 70 mines. L’une des plus anciennes était la mine « Theresia », plus tard nommée « Glückliche Elise » (Elise heureuse) dans la vallée Einsiedlertal.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*