Les Prusses au bord du Rhin

Roi Frédéric Guillaume IV, château Stolzenfels
Roi Frédéric Guillaume IV, château Stolzenfels

Les Prusses aux bords du Rhin ? Qu’est-ce qu’ils avaient à voir chez nous ? Eh bien, leur roi Frédéric-Guillaume III s’est peut-être posé la même question lorsque le Congrès de Vienne en 1814/1815 lui a accordé la Rhénanie et la Westphalie. Pourtant, l’État prussien a sauvé notre Drachenfels.

Rhénanie Prussienne

Les décennies après la victoire sur Napoléon étaient un âge d’or de la culture, de l’art et de la science. Pourtant, en dépit de toute beauté et romantisme, c’était un temps d’oppression politique et de pauvreté extrême. C’est ainsi que l’on considère les années entre 1815 et 1848 comme « le temps de la restauration » ou bien « avant-mars » (en allemand Vormärz), se référant à la révolution du mars 1848.

La grande misère sociale et la colère du peuple contre la politique de restauration ont éclaté lors de la révolution de mars. Pourtant, la révolution a échoué. De nouveau les autorités ont décrété une censure stricte de la presse et interdit des réunions. Désormais, les démocrates vivaient en peur de perquisitions de maisons, d’espionnage, de confiscations, même harcèlement de la police et arrestation.

En savoir plus

L’époque de Bismarck

Finalement, Bismarck a forgé l’Empire allemand « au sang et au fer ». Guillaume Iᵉʳ était un des plus célèbres monarques de la Prusse et de l’Allemagne. Pendant près de 30 ans, lui et son « chancelier de fer » Bismarck régnaient la Prusse, puis l’Allemagne.

« La Belle Époque », c’est le nom que l’on donne à ces quelque 30 ans autour du tournant des XIXᵉ et XXᵉ siècles en Europe. Dans les Siebengebirge, les chemins de fer à crémaillère et le château de Drachenburg ont été construits. Enfin, la cathédrale de Cologne a également été achevée.

En savoir plus

L’époque wilhelmienne

L’Allemagne de Guillaume II était un État industriel moderne, un « site de haute technologie » comme on dirait aujourd’hui, mais aussi un état autoritaire conservateur. En tant que l’une des principales puissances économiques mondiales, l’Allemagne voulait « sa place au soleil ». La situation politique dans le monde était tendue, les puissances européennes se disputant les colonies.

Dans notre région, on a construit les grands hôtels le long de la promenade du Rhin et au sommet du Mont Petersberg. En même temps, les carrières extensives ont presque détruit les Siebengebirge.

En savoir plus

Guide à travers de l’histoire
L’époque de la Rhénanie Prussienne, c’est le temps de la Restauration (1814-1830) ensuite la monarchie de Juillet (1830-1848) en France. Le 25 août 1830, peu après la révolution de Juillet en France, Bruxelles se soulève contre le roi du Royaume-uni des Pays-Bas, le royaume de Belgique est constitué. La révolution du Février en France institue la Deuxième Republique et rend l’espoir aux démocrates en Allemagne.

La révolution en Allemagne échoue, et la Deuxième République en France ne dura qu’à 1852 quand Napoléon III déclare le deuxième Empire. La guerre franco-allemande met fin à son empire. Le gouvernement provisoire décide de continuer la guerre, la Troisième République naît. Après la victoire, l’Allemagne est unie par Bismarck, les années de l’Empire allemand commencent. Vers la fin du XIXᵉ siècle, l’époque de l’impérialisme, la Belgique, la France ainsi que l’Allemagne possèdent des colonies et les puissances coloniales luttes contre des empires concurrents.

Rhénanie Prussienne et empire Allemand
Rhénanie Prussienne | L’époque Bismark | Le temps de Guillaume II

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*